Brexit : quelles sont les conséquences pour les travailleurs britanniques ?

Retour
Date:
19 Fév 2020

Europe

Par:
Eloïse Hullar

Le 29 janvier 2020, l’accord de retrait a été approuvé par le Parlement européen. Le Royaume-Uni a quitté l’Union Européenne (ci-après, l’ « UE ») le 31 janvier 2020 à minuit.

Une période de transition a débuté le 1er février 2020 et prendra en principe fin le 31 décembre 2020. La période de transition pourra être prolongée une fois pour une durée maximale d'un ou deux ans, par une décision prise conjointement par l'UE et le Royaume-Uni avant le 1er juillet 2020.

Comme l’a rappelé le cabinet d’avocats Claeys & Engels, membre belge de l’alliance internationale Ius Laboris dont CASTEGNARO est l’un des membres fondateurs :

« Les ressortissants britanniques (et les membres de leur famille) qui ont exercé leur droit de séjour dans un Etat membre de l’UE avant la fin de la période de transition, pourront continuer de résider et travailler dans cet Etat membre après la période de transition.

Les règles de coordination européennes en matière de sécurité sociale actuelles continueront à s'appliquer pendant la période de transition.

Les ressortissants britanniques arrivant après la période de transition seront soumis aux règles d'immigration locales, à moins qu'un nouvel accord entre l'UE (pour l'État membre concerné) et le Royaume-Uni ne soit convenu ».

Pour rappel, afin de répondre aux questions des ressortissants britanniques résidant au Luxembourg, ainsi que des ressortissants luxembourgeois résidant au Royaume-Uni en ce qui concerne leur situation post Brexit :

  • un dossier d’information est disponible en ligne sur le site du gouvernement
  • une foire aux questions (FAQ) dédiée est disponible sur le site Guichet.lu. Cette FAQ est actualisée et complétée dès que de nouvelles informations sont disponibles.